Pour parfaire votre art et développer votre style, vous devez maîtriser divers instruments. La gamme des pinceaux est vaste. Toutes sortes de poils sont utilisés pour la confection des pinceaux. Des poils de porc, de martre, mangouste, putois, blaireau et bien d'autres. Des queues de morues ont même été expérimentées, pour développer des outils artistiques. L'industrialisation a apporté les poils synthétiques.

Voici d'autres conseils utiles.
  • Conseil: Les nuages

    Le dessin de vos nuages doit être souple et tout en nuance. L'art d'appliquer le blanc d'Islande est primordial dans cette technique. Observer attentivement les gestes pour comprendre.

    "Comment peindre un nuage ?" par la peinture expliquée sur maTVpratique.com

  • Conseil: Les montagnes

    Le dessin de vos montagnes ne doit pas être symétrique. Travailler votre image à donner des reliefs de diverses hauteurs. Vous pouvez faire un dessin ou un croquis pour vous aider à structurer votre image.

    Garder toujours à l'esprit qu'une montagne bien peinte doit être asymétrique. Laissez le hasard guider vos gestes. Le pinceau doit être manipulé avec souplesse pour laisser de la peinture blanche sur les flancs afin de marquer des zones d'ombres et de lumières.

  • Conseil: La créaction des plans

    Les fonds donnent au tableau de la profondeur ou de la planéité. Travailler vos plans en fonction du résultat que vous voulez obtenir dans votre tableau. La fabrication des arrière-plans donne de la perspective aux tableaux. Le pinceau éventail permet de créer un arrière-plan riche en subtilité. À l'aide de petit coup et d'une sous couche de peinture foncée, appliquée, une couche plus claire pour crée des effets de lumière ou de neige dans les branches de votre arbre. Le travail de peinture" à la prima "vous demandera un peu d'effort, mais avec un peu d'effort, vous y arriverez. Ne vous découragez pas. L'art s'apprend avec de la patience.

  • Conseil: Les supports et les enduits

    Les plus populaires dans le monde de la peinture demeure la toile de lin et la toile de coton.

    Il y a aussi:

    - la toile cartonnée

    - Le papier avec une couche de colle de peau de poisson et ou de gesso.

    Voici une recette pour faire vous même votre gesso de la colle de peau de lapin, du blanc de meudon , et deux casseroles pour faire un bain marie.

    Fabrication :

    mettre 100g de colle de peau de lapin en grain avec 1 litre d'eau dans la boite de conserve, laisser tremper pendant une demi heure (pour quelle gonfle) puis la faire chauffer au bain marie (à feu doux ) jusqu'a ce quelle fonde compètement .

    On encole ensuite le papier maché avec un pinceau de type batiment ( virole en cuivre cela maintient la chaleur à la colle !

    On laisse secher (c'est long). une fois le support sec on peut faire à proprement dit l'enduit : les proportions sont : 100g de colle \ 1 litre d'eau \ 1,7 de blanc de meudon (pour un enduit de tension moyenne) on procède comme pour la colle et une fois que la colle est chaude on y incorpore le blanc de meudon avec une cuillère en bois petit à petit pour ne pas faire de grumeaux! une fois l'enduit preparé , on passe 3 couches au minimum avant de poncer, sinon tu n'as pas assez d'epaisseur!

    commence le ponçage avec du papier carrossier à l'eau chaude (avec du 400) ça se ponce très bien (en fait on fait un deplacement de la matière ,les bosses comblant les creux).

    Apres on recommence : enduit, poncage etc.. jusqu'a obtenir la surface désirée (il est possible d'obtenir une surface comme le marbre) a la dernière couche d'enduit et on ponce à l'eau laisser sécher et on finit par un ponçage à sec toujours avec le papier carrossier vous verrez cela va glacer la surface . Apres c'est un vrais régal soit pour peindre soit pour faire une patine à l'huile ou à la cire qui donne des effect de transparence à l'enduit.

    recette tiré du site: http://sculpture.forumactif.com/finitions-sur-papier-f48/gesso-t2755.htm

    Contacter Alexandre pour d'autres informations